Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Atelier "Enjeux et défis sur le bassin du fleuve Sénégal : définissons, partageons et faisons connaitre nos priorités d’actions"

Les 12, 13 et 14 octobre 2021 à Bakel se tiendra l’atelier sur le bassin du fleuve Sénégal :

"Enjeux et défis sur le bassin du fleuve Sénégal : définissons, partageons et faisons connaitre nos priorités d’actions"

Contexte :

L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) est l’institution intergouvernementale qui réunit les quatre pays qui le traverse : Guinée, Mali, Mauritanie et Sénégal. Elle prépare et organise la réponse aux nombreux défis qui se posent sur son territoire, notamment face au changement climatique.
Pour cela, plusieurs partenariats ont été noués. Plus particulièrement, l’OMVS coopère avec l’Agence de l’Eau Adour Garonne (AEAG) depuis 2002 autour des thèmes liés à la gestion par bassin versant, de l’environnement et du climat et de la mise en place de la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) dans le bassin avec les élus et les usagers.
Une nouvelle convention a été signée en 2021 afin de continuer les activités communes et de poursuivre les ateliers d’échanges commencés en 2019 avec le pS-Eau dont l’objectif est de renforcer la gestion partagée et multi-usages des ressources en eau sur le BFS à des échelles territoriales.

En parallèle, l’Initiative Fleuve Sénégal (IFS) s’est formée autour de l’engagement de six associations de solidarité internationale françaises intervenant toutes dans le BFS : Ados, AVSF, GERES, Grdr, Gret et Le Partenariat. Elles partagent :

1) Un ancrage durable dans la vallée du fleuve depuis plus de 30 ans ;
2) Un dense réseau d’acteurs locaux avec qui elles collaborent ;
3) Des approches prenant en compte les spécificités des contextes d’intervention.

En s’appuyant sur ces approches communes, ainsi que sur leurs spécificités respectives, elles souhaitent animer un réseau, appelé l’IFS, afin de mutualiser, renforcer et améliorer leurs interventions.

Elles collaborent. Cinq d’entre elles sont membres du Groupe initiatives (Gi). Elles se donnent comme objectif de rechercher des synergies dans leurs actions et d’exercer une plus grande influence dans la promotion des initiatives décentralisées.

Ainsi, compte-tenu des complémentarités de toutes ces initiatives, il a été décidé de mutualiser les efforts de tous ces partenaires pour améliorer les actions réalisées sur le BFS.

Objectifs :

Avec tous les acteurs concernés (institutions régionales et nationales, élus locaux, organisations de la société civile, bailleurs de fonds, etc.), et après avoir identifié les défis rencontrés sur le BFS et en avoir tiré les enseignements des actions déjà menées, l’objectif de l’Atelier de Bakel est :

  • d’identifier des priorités communes ;
  • de dégager des pistes de collaboration ;
  • de définir un plaidoyer en faveur du BFS.

La préparation de l’Atelier de Bakel :

Du côté de l’OMVS, de l’AEAG et du pS-Eau, un premier temps d’échange a été organisé

Du côté de l’IFS, en décembre 2019, un 1er temps fort a été organisé sous la forme d’un atelier interne IFS/GI a Saint Louis (Sénégal) et a permis d’analyser le contexte, d’échanger autour de enjeux du BFS et de définir des axes de travail sur lesquels les membres de l’IFS vont s’investir.
En avril 2020, un 2ème temps fort a été organisé pour présenter les interventions des membres de l’IFS sur le BFS ces dix dernières années, identifier les enjeux et les futures actions.

à Dakar en mars 2019 pour présenter les plans stratégiques GIRE sur le BFS, proposer des témoignages d’acteurs impliqués et échanger sur les enjeux liés à la gestion partagée et multi-usages des ressources en eau. Plusieurs pistes de travail concrètes ont été dégagées et notamment celle d’accroître la mobilisation des collectivités territoriales pour une bonne gouvernance de la GIRE.

Le constat partagé par les deux démarches est que les efforts doivent se poursuivre pour décliner le grand projet de l’OMVS au niveau local/communal du Bassin du fleuve Sénégal, pour mobiliser davantage les élus, les institutions et les collectivités territoriales, et pour réduire la distance avec les usagers finaux qui se sentent souvent insuffisamment impliqués dans les prises de décision et donc peu investis pour mettre en place des solutions (conflits d’usages, difficultés de recouvrement des redevances, etc.). Le niveau communal apparaît comme essentiel pour renforcer la gouvernance
locale.

En outre, l’Atelier permettra de recueillir des informations, initiatives et projets qui pourront être

Programme :

  • Mardi 12 octobre : Journée introductive

9h-9h30 : Accueil des participants
9h30-10h  : Introduction à l’atelier
10h-10h15 : Présentation de l’agenda
10h15-11h15  : Contexte et enjeux prospectifs du Bassin du Fleuve Sénégal / Présentation des résultats de l’étude sur la vulnérabilité aux impacts des changements climatiques dans la MVF
11h15-11h45 : Pause
11h45-13h : Regards croisés OMVS/Agence de l’Eau Adour-Garonne et présentation de la coopération institutionnelle / Analyse rétrospective des actions des membres de l’IFS dans le BFS
13h-14h15 : Pause déjeuner
14h15-15h30 : Présentation des plans stratégiques ou feuilles de route des principaux acteurs du BFS : OMVS ; réseaux des maires ; IFS
15h30-17h : Focus sur les partenariats

  • Mercredi 13 octobre : Témoignages et pistes d’actions

9h-9h30 : Présentation de la synthèse de la veille
9h30-10h  : Focus sur 2 initiatives à consolider ensemble : partage d’expériences
11h15-11h45 : Pause
11h45-13h  : Présentation des indicateurs par l’OMVS / Présentation d’exemple d’un autre territoire / Echanges
13h-14h15 : Pause déjeuner
14h15-16h30 : Ateliers de travail autour des enjeux/défis et plans d’actions/priorités avec un groupe de travail par thème

  • Jeudi 14 octobre : Restitution et perpectives

9h10h30 : Restitution
10h30-12h30 : Élaboration d’un plan d’action commun pour le BFS à partir de ces priorités et enjeux et d’une stratégie partenariale : plans d’actions et plaidoyer communs.
13h-14h15 : Pause déjeuner

Inscriptions :

Inscrivez-vous avant le 28 septembre 2021 en cliquant ICI.

Cet atelier est sur invitation. Après accord de l’équipe de pilotage, vous recevrez un mail de confirmation de votre prise en charge.

Cet atelier sera tenu en présentiel si l’Etat du Sénégal le permet et tiendra compte de la situation sanitaire en raison de l’épidémie de Covid-19.


Agenda du Grdr
18
décembre
Journée internationale des migrants
7
décembre
"Faciliter l’insertion sociale des femmes immigrées" : Forum de clôture
30
novembre
Atelier de présentation du profil migratoire de Sbeïtla
> voir tout l'agenda
Actualités
Retour sur l’évènement du 23 mars : 50 ans du Grdr - 10 ans de la FADERMA
Dans le cadre des 50 ans du Grdr et de ses 10 ans, la FADERMA a organisé une rencontre culturelle et festive le samedi 23 mars 2019 à l’ECM "Le Chaplin" à Mantes la Jolie. La journée a été ouverte par le Secrétaire Général de la FADERMA (Fédération des associations (...)...

> voir toutes les actualités