WWW.GRDR.ORG

logo
ligne
logo

  Accueil > Cellules >










Adresse :
GRDR
66/72, rue Marceau,
93 109 Montreuil - FRANCE
Contact :
Yvan Le COQ
Tél : +33 1 48 57 75 80
grdr@grdr.org

Dépassionner le débat sur l’immigration, stimuler la recherche sur ces phénomènes migratoires au Sud et mobiliser les sociétés civiles est une nécessité absolue pour ne pas préparer les conflits de demain. La volonté du GRDR et de ses partenaires est de porter un plaidoyer auprès des décideurs, pour faire reconnaître la mobilité et les migrations comme une ressource durable pour des territoires solidaires.


Objectifs et valeurs

Grâce à leur double appartenance, les migrants sont porteurs de projet de développement mené dans leurs régions d’origine auprès des partenaires français (collectivités locales, comités d’entreprise, etc.)

En encourageant les collectivités locales d’ici et de là-bas à améliorer leurs connaissances réciproques, le GRDR valorise les migrants dans leur implication citoyenne là-bas et ici.
En rompant avec les logiques d’assistanat, le GRDR encourage échanges et coopérations entre les citoyens de là-bas et les citoyens d’ici.


Activités menées :

Une dimension européenne du codéveloppement

Le manque de lisibilité et de reconnaissance des actions de développement portées par les migrants et leurs partenaires, tant au Nord dans les pays européens qu’au Sud dans les pays d’origine est un constat partagé et est à la base de la création d’un réseau européen sur le codéveloppement : Eunomad.

Dialogue sur les migrations intra-africaines

Les réalités migratoires africaines sont faiblement prises en compte dans le dialogue politique
sur les migrations, que ce soit dans les relations Sud-Sud ou Nord-Sud. En revanche,
les migrations Sud-Nord polarisent l’intérêt et retiennent toute l’attention des États au Sud
comme au Nord, des chercheurs, des associations et des partenaires au développement. Les pays de destination au Nord, notamment européens, s’organisent et mettent en place un dispositif de gestion dite “concertée” des flux migratoires tendant de plus en plus à la responsabilisation des gouvernements du Sud, reposant sur une conditionnalité sans cesse plus forte de l’Aide Publique au Développement dont l’objectif principal serait de “freiner les migrations”. Au Sud, les gouvernements doivent souvent faire face à ce dialogue déséquilibré et peinent à faire émerger des positionnements politiques nationaux mais aussi régionaux sur les migrations. A quelques rares exceptions, la société civile est encore insuffisamment visible et ne participe que peu, voire pas du tout, au “dialogue politique” sur la migration.



   










Les jeunesses d’origine malienne ont la parole !
Le conseil de base des maliens de France (CBMF) et le GRDR en partenariat avec 5 autres partenaires lancent le site consacré au projet « des Assises européennes de la jeunesse d’origine malienne ».
Label Paris europe 2011 récompense le CBMF
Le projet d'assises européennes de la jeunesse franco malienne soutenu financièrement par la Ville de Paris
Actes : Migration et Développement des territoires : quels enjeux pour nos pratiques de coopération
Le GRDR est membre du Groupe Initiatives et dans le cadre des "Journées d’études du GI", nous avons exposé nos pratiques et participé à (...)

Voir toutes les actualités

GRDR Copyright 2010 | RSS | Plan du site | Mentions légales | Haut de page