Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Programme d’appui aux initiatives de développement Local- Coopération territoriale - PAIDEL III

Le PAIDEL est un dispositif d’appui-conseil aux collectivités locales en Afrique de l’Ouest qui place les acteurs locaux au cœur des processus de décentralisation. Les collectivités locales sont le creuset des initiatives de démocratisation, de gestion participative des affaires publiques et de contrôle citoyen de l’action publique. C’est aussi dans ce cadre que pourront s’établir les espaces de dialogue social, multi-acteurs pour la réconciliation et la reconstruction d’un contrat social fort.

Avec l’appui financier du Ministère des Affaires étrangères et européennes (MAEE, Phase I et II entre 2000 et 2009) puis de l’AFD (2010-1013), le Grdr accompagne ce processus de développement local en appuyant les acteurs locaux pour une meilleure maitrise des processus de décision et d’action.

Les trois pays du bassin du Fleuve Sénégal (Mali, Mauritanie, Sénégal) ont défini de façon quasi simultanée et dans les mêmes directions leurs grands axes politiques pour la réduction de la pauvreté et l’atteinte des OMD.

Dans ces trois pays, c’est autour des politiques de décentralisation et de déconcentration que se construit l’outil qui va garantir la réduction de la pauvreté, assurer la bonne gouvernance et asseoir la démocratie.

Le PAIDEL -CT est actuellement dans sa 3ème phase qui consiste à œuvrer en faveur du transfert des savoir‐faire aux collectivités et aux associations régionales en les accompagnant dans la mise en place de dispositifs qui soient adaptés aux spécificités des 5 régions d’intervention : Guidimakha et Gorgol en Mauritanie), Matam et Tambacounda au Sénégal), Kayes au Mali.
En France, l’action est relayée par les trois antennes de Grdr (Ile-de-france, Nord-Pas-de-Calais et Haute-Normandie ).

Au cours des deux premières phases, les problématiques de méthodologie (2001‐2006) et d’accompagnement des nouvelles collectivités en matière de coopération territoriale, de régionalisation et de développement économique (2007‐2009) ont été mises en avant.

Objectifs

- Contribuer à une meilleure gouvernance locale en favorisant l’appropriation et le pilotage local des processus de développement
- Créer une synergie participative entre acteurs locaux et associations de migrants en Europe pour une meilleure construction du développement territorial
- Renforcer les capacités des acteurs locaux pour une maîtrise locale de la décision et de l’action

Activités

Les actions du PAIDEL s’articulent autour de 5 axes stratégiques complémentaires pour un développement durable tenant compte des choix des populations :
Axe 1 : Processus de développement local concerté
Axe 2 : Intercommunalités, régions et transfrontaliers
Axe 3 : Développement économique local
Axe 4 : Du "local à l’international"... avec les migrants
Axe 5 : Capitalisation, diffusion et plaidoyer

Ces axes de travail comprennent :
- le renforcement de services autonomes adaptés et efficients pour l’appui des initiatives locales (secteurs publics et privés) : améliorer la qualité des services et mettre à leur disposition de façon équitable et complémentaire des ressources durables (humaines, logistiques et financières),
- l’amélioration des conditions de vie des populations tant du point de vue de l’accès aux services de base, de la qualité de l’environnement et du cadre de vie, que de l’augmentation des revenus.

Localisation

Les trois pays du bassin du Fleuve Sénégal : Mali, Mauritanie, Sénégal.

Résultats attendus

- Structuration de services mutualisés à l’échelle de région ou d’intercollectivités qui interviennent pour appuyer des politiques ou des projets de développement local
- Renforcement des coopérations territoriales à l’échelle locale, régionale, transnationale et internationale
- Accompagnement de processus de développement économique local et d’initiatives entrepreunariales favorables à l’accroissement des revenus, tant pour les populations que pour les collectivités
- Capitalisation des outils, méthodes et résultats de l’action. Diffusées auprès des acteurs du développement, notamment les organisations et institutions nationales

Bénéficiaires

Le transfert de compétences est le fil conducteur de ce projet qui permettra aux acteurs locaux et plus particulièrement aux partenaires et associés de contribuer durablement au renforcement de la bonne gouvernance et des processus démocratiques nationaux.


Documents à télécharger

Paidel dans le Bassin du Fleuve Sénégal
Le Paidel en France et en Europe
Le Paidel et ses partenaires
Agenda du Grdr
2
décembre
Conférence-débat : Regards croisés sur les nouveaux enjeux de la décentralisation au Mali et en France
23
novembre
Rencontre-Débat "Entre le Sénégal et la Guinée-Bissau, un bassin transfrontalier en mutation"
20
novembre
Rencontre-Débat " Accès aux droits et pratiques d’accompagnement des personnes âgées immigrées"
> voir tout l'agenda
Actualités
Babyloan Mali, une nouvelle plateforme de financement solidaire pour soutenir les jeunes entrepreneurs ruraux au Mali
La plateforme de « crowdfunding » Babyloan Mali facilite l’accès aux micro-crédits pour de jeunes entrepreneurs maliens en milieu rural. Elle offre un outil de prêt solidaire fiable et sécurisé destiné à la diaspora malienne (mais pas seulement !). En effet, elle permet à (...)...
Budget de la solidarité internationale : asphyxiées, les ONG disent stop aux coupes !
Paris, le 26 octobre 2017 – Ce matin, une centaine de représentant-e-s d’ONG de solidarité internationale ont manifesté à l’appel de Coordination SUD devant le siège de l’Agence française de développement à l’occasion de la tenue de son Conseil d’administration où siègent le (...)...
Assez de belles paroles, Monsieur le Président, passez aux actes !
Cette tribune de Coordination SUD et ses membres a été publiée sur Libération.fr à l’occasion de l’examen en en plénière en première lecture par les députés de la première partie du Projet de loi de finances 2018. Coordination SUD entend interpeller les députés pour qu’ils (...)...

> voir toutes les actualités