WWW.GRDR.ORG

logo
ligne
logo

  Accueil > S’informer > Actualités >

L’immigration dans les programmes électoraux

Le réseau Des Ponts Pas Des Murs interpelle les candidats à la présidence et leur demande de se positionner sur les points ci-dessous :

Principes à affirmer et à porter au niveau européen et international :•L’égalité des droits
•La liberté de circulation
•La lutte contre les discriminations, la xénophobie, le racisme
•La dissociation entre accords économiques et de coopération et les migrations
•L’implication de la société civile et des migrant-e-s dans toutes les négociations

Mesures immédiates en France portant sur :
•La régularisation des sans-papier-e-s
•La reconnaissance d’une citoyenneté de résidence
•La ratification de la convention internationale sur les droits des migrant-e-s
•La dépénalisation des infractions au séjour et la fermeture des centres de rétention
administrative
•La renégociation des accords de coopération sur une base équitable et transparente
•L’abrogation des lois répressives et le retour du droit au séjour pour les étranger-e-s malades
•La révision des politiques de visa en conformité avec le respect des droits fondamentaux

Le réseau international « Des Ponts Pas Des Murs » est constitué d’associations de défense des droits de l’Homme, de solidarité internationale, d’associations de migrants et de soutien aux migrants et d’organisations syndicales. Plus d’information : http://www.despontspasdesmurs.org/


Documents à télécharger :
La lettre ouverte aux candidats
La réponse d’Eva Joly


28 mars 2012 - publié par : administrateur

   


le 2 décembre 2014 :
Journée des intercommunalités et intercollectivités de Kayes
Les 2 et 3 décembre, le Conseil Régional de Kayes organise avec l'appui du Grdr la journée des intercommunalité et inter-collectivités à Kayes. Elle aura pour thème « le dispositif d'appui au développement local : un outil de concertation et de réalisation des projets de développement local ».

Voir tous les évènements


Ebola : isoler le virus, pas le Pays - Communiqué de presse
Le Grdr s'associe à 248 organisations françaises et guinéennes pour appeller à une communication moins stigmatisante et plus pédagogique autour du virus. La plus grande menace pour les pays touchés par Ebola n'est pas le virus mais l'isolement qu'on leur impose. Le Grdr et ces partenaires demandent en outre le rétablissement des relations commerciales et de coopération avec les pays touchés.
Recul de l’aide publique au développement en France : des promesses fortes… des actes contraires
Malgré des avancées significatives en faveur du développement, l'aide publique au développement française est en baisse, contrairement à ce qui avait été annoncé.
Ratification par la France du Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques - réaction de la plateforme DESC
Le 30 octobre le Sénat a entériné le vote de l'Assemblée nationale du 26 juin et voté à son tour en faveur de la ratification par la France du Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.La plateforme DESC salue cette avancée mais regrette que le gouvernement n'ait pas su saisir l'opportunité d'aller plus loin.
Retour sur les 6ème assises de la coopération décentralisée franco-mauritanienne
Pour la 1ère fois depuis 2005, les assises de la coopération décentralisée franco-mauritanienne ont eu lieu en Mauritanie, à Nouakchott, les 19 et 20 octobre 2014. L'occasion d'aborder les questions du rôle de la coopération décentralisée en faveur du développement économique local, de l'emploi des jeunes et de la mobilisation des entreprises.
Aide public au développement : Coordination Sud analyse le projet de loi des finances 2015
Les 152 ONG membres de Coordination Sud tirent la sonnette d'alarme sur la baisse tendancielle du budget français alloué à l'aide publique au développement. Elles plaident pour le doublement et la sanctuarisation de la part des dons dans le budget de l'aide française.
Communiqué de presse du collectif des associations citoyennes : Budget 2015 - Les associations interpellent les députés
Le Collectif des associations citoyennes (CAC) a envoyé [une lettre à tous les député(e)s afin de demander la mise en place de financements publics stables et garantis pour les associations qui contribuent à l'intérêt général et au bien commun.

Voir toutes les actualités

    - Comment agir ?
    - Devenir adhérent


GRDR Copyright 2010 | RSS | Plan du site | Mentions légales | Haut de page