WWW.GRDR.ORG

logo
ligne
logo

  Accueil > Qui sommes-nous ? > Valeurs >

La migration est une richesse !

Notre conviction est que la mobilité humaine est une richesse au service de territoires solidaires ici et là-bas.

JPEG - 124.4 ko
Impliquer les jeunes

Le Grdr Migration - Citoyenneté - Développement est une association de solidarité internationale née en 1969 de la rencontre d’agronomes français et de travailleurs migrants de la région du fleuve Sénégal. Il inscrit son action dans un monde où l’interdépendance entre continents, pays et régions se renforce, alors que les inégalités et la précarité augmentent.
Sa raison d’être est de contribuer à la construction d’un monde plus juste et plus solidaire.

Nos convictions

  • La mobilité des hommes et des femmes est une chance pour les sociétés. Elle est une nécessité pour la construction d’un monde de paix.
  • Les échanges entre personnes d’origines et de cultures différentes sont source d’enrichissements.
  • Dans la construction du monde de demain, nos sociétés en Afrique et en Europe sont liées. Le Grdr fonde son action sur une vision positive de l’avenir de l’Afrique de l’Ouest et tout particulièrement du Sahel.


Conjuguer migrations, citoyenneté et développement

Pour le Grdr, les migrations, la citoyenneté et le développement ne peuvent être dissociés.

  • Migrations : Les migrantes et les migrants tissent le monde de demain. Dans la durée, ils relient les sociétés et contribuent au développement de leurs territoires d’origine comme de leurs territoires de vie. Le Grdrvalorise cette double appartenance. Il agit pour que les migrants soient des acteurs reconnus des sociétés.
  • Citoyenneté : Être citoyen, c’est partager la vie de la cité et contribuer à en définir les règles. Tous les hommes et les femmes qui vivent dans un pays doivent y être considérés comme des citoyens. Le Grdr œuvre à la construction de cette citoyenneté dans un espace qui dépasse les frontières.
  • Développement : Le développement doit viser à l’amélioration des conditions de vie et permettre à chacun de "vivre dignement", où qu’il soit. Les populations sont les premiers acteurs de leur développement. Le Grdr agit pour un développement solidaire. Il accompagne plus particulièrement les coopérations entre territoires.

Agir localement et partager l’expérience pour influencer les politiques publiques

JPEG - 131.7 ko
Se concerter pour agir

Le Grdr est engagé dans des actions de développement local, dans les territoires d’origine ou de vie des migrants ; il concourt à la promotion des personnes issues de la migration et de leurs familles, pour favoriser leur insertion et renforcer leurs compétences et leurs droits ; il met à la disposition d’un large public des connaissances et des savoir-faire issus de ses pratiques de terrain.

Comme le développement des sociétés est un processus de long terme, le Grdra fait le choix d’agir dans la durée, dans la fidélité à des territoires, au niveau local comme au niveau national ou transnational.

A partir d’actions innovantes et d’un ancrage local fort, le Grdr veut questionner, orienter et influencer les politiques publiques, en Afrique comme en Europe.

Le Grdr, une ONG riche de ses différences

Le Grdr s’appuie sur des acteurs locaux engagés, dans son fonctionnement quotidien comme dans sa gouvernance, représentés en grande partie par les Comité d’Orientation et de Suivi (COS). Les actions qu’il met en œuvre sont décidées à partir des lieux où elles sont développées, en Afrique de l’Ouest comme en France. Ceci fonde leur légitimité.

Sa force réside dans sa capacité à réunir des adhérents et des salariés de cultures et de nationalités différentes. La diversité de leurs expériences, de leurs compétences et de leurs parcours est l’une de ses principales richesses.


Documents à télécharger :
Charte du GRDR en français
Charte du GRDR en wolof
Charte du GRDR en soninké
Charte du GRDR en espagnol
Charte du GRDR en portugais
Charte du GRDR en anglais


8 avril 2010 - publié par :

   


Communiqué de presse de Coordination Sud : De Lima à Paris ou comment avancer le pied sur la pédale de frein
Coordination Sud, réseau d'ONG dont est membre le Grdr, était présent à la 20e Conférence sur le changement climatique (COP20), qui a eu lieu à Lima du 1er au 12 décembre et qui vient de se terminer. Alors que les négociations auraient dû poser les fondations de l'accord à conclure à Paris fin 2015, elles ont échoué à trouver des compromis et reportent de trop nombreuses décisions à la COP 21.
Communiqué de presse : Non à la signature de l’Accord de Partenariat Économique UE-Afrique de l’Ouest par le Conseil de l’Union européenne !
En tant que membre du CRID, le Grdr et de nombreuses organisations de la société civile en Europe et en Afrique se mobilisent et appellent à la non ratification des Accords de Partenariats Economiques (APE) UE- Afrique
Ebola : isoler le virus, pas le Pays - Communiqué de presse
Le Grdr s'associe à 248 organisations françaises et guinéennes pour appeller à une communication moins stigmatisante et plus pédagogique autour du virus. La plus grande menace pour les pays touchés par Ebola n'est pas le virus mais l'isolement qu'on leur impose. Le Grdr et ces partenaires demandent en outre le rétablissement des relations commerciales et de coopération avec les pays touchés.
Recul de l’aide publique au développement en France : des promesses fortes… des actes contraires
Malgré des avancées significatives en faveur du développement, l'aide publique au développement française est en baisse, contrairement à ce qui avait été annoncé.
Ratification par la France du Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques - réaction de la plateforme DESC
Le 30 octobre le Sénat a entériné le vote de l'Assemblée nationale du 26 juin et voté à son tour en faveur de la ratification par la France du Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.La plateforme DESC salue cette avancée mais regrette que le gouvernement n'ait pas su saisir l'opportunité d'aller plus loin.
Retour sur les 6ème assises de la coopération décentralisée franco-mauritanienne
Pour la 1ère fois depuis 2005, les assises de la coopération décentralisée franco-mauritanienne ont eu lieu en Mauritanie, à Nouakchott, les 19 et 20 octobre 2014. L'occasion d'aborder les questions du rôle de la coopération décentralisée en faveur du développement économique local, de l'emploi des jeunes et de la mobilisation des entreprises.

Voir toutes les actualités

    - Comment agir ?
    - Devenir adhérent


GRDR Copyright 2010 | RSS | Plan du site | Mentions légales | Haut de page